petite review sur le jeu de rôle W40k

Publié le par neri

Le jeu :

Alors tout d’abord d’où vient ce jeu de rôle ? et oui car jusque là GW n’a sorti que la version battle et n’a jamais traité la version 40k… et bien il s’agit en fait d’un jeu qui a été créé par des fans, ceux ci se sont appelés les « guard angels » et c’est pas des petits joueurs. En effet ils ont réalisé le bouquin de règle soit 157pages sous format pdf parfaitement mis en page avec une qualité pro, mais aussi 3 codex additionnels : le codex xenos (tyty, orks, tau, eldars, chaos…), l’adeptus mechanicus et l’ordo praetigiae (pour les classes de prestige). En ce moment même ils en sont à environ 85% de la création du bouquin suivant qui sera le bestiaire, bref des méchantes bebetes en plus…

Mais ces bouquins ne font pas tout, car il s’agit d’une adaptation du célèbre systême D20 de Donjon et Dragons 3.5. donc il faut posséder au moins un exemplaire du manuel des joueurs (même si le manuel du maitre de jeu peut aussi être utile).

 

Voici donc le site où télécharger gratuitement les règles de W40kD20 :

http://40kd20.fumblefamily.org/index.php

et ici un site où l’on peut obtenir toutes les infos nécessaires sur le système D20 :

http://www.regles-donjons-dragons.com

 

Prélude :

Donc voilà, la veille du réveillon j’ai organisé une petite partie d’initiation dans ma cave avec des amis, bref nous étions tous débutants sauf mon ami nico, le maître de jeu qui est un vétéran. Certains ignoraient tout de l’univers w40k d’ailleurs, cependant les premières pages de fluff du livre de règles sont sacrément bien foutues et leur à permis de s’immerger très rapidement dans l’univers.

On s’est donc pourvu de tout le nécessaire de survie : moult boissons, snickers, kit kat, lion… et s’était parti.

 

Création des persos :

On choisit tout d’abord le race de son personnage, mais étant donné le scénar on ne pouvait prendre que un humain. Et on a ajouté aussi un ogryn pour le fun.

Le second choix est dédié à la classe du personnage :

Il peut être :

  -colon

  -roublard

  -dirigeant

  -psyker

  -scout

  -soldat

  -technicien

on se retrouva alors avec un équipé de choc :

2psykers, 1ogryn soldat, 1scout, 1 dirigeant et 1 roublard.

 

Ensuite on doit répartir les carac :

Bon pour ceux qui ne connaissent pas on tir les carac aux dés. On lance 5D6 et on prend les trois meilleurs. Le tout répété 6 fois. Une fois qu’on a les 6 nombres on les distribue chacun dans une carac différente : force, dextérité, constitution, intelligence, sagesse ou charisme…

Conclusion : faut pas se croire au yams et être heureux pour un quadruple 1…

 

A savoir que le passage des caracs est toujours marrant, forcément si vous décidez de mettre votre plus bas score (admettons 6 par exemple) en charisme les autres joueurs trouve diverses explications : ah oui donc ton perso est super moche et il sait pas vraiment parlé correctement… (ça fait toujours plaisir mdr).

 

Enfin bon, après on obtiens des points pour les répartir dans des talents : saut, décryptage, contrefaçon, discrétion par exemple… puis on attribue l’équipement initial, ça c’est au maître de jeu de voir…

Notre partie :

 

La fine équipe :

  =>Le sergent Artman (moi)

       un humain âgé de 18ans (faut pas oublier que dans la garde on passe rarement les 20aine).

   Etant donc de la classe dirigeant j’ai tout mis sur la charisme l’intelligence et la sagesse, même si j’avais encore une bonne carac en force. Le seul hic était la constitution très faible, qui me conférait du coup un total de 6poitns de vie, et on les perd plutôt facilement… et le second point faible la dextérité, autant dire que je vise aussi bien qu’un ork…

 

j’avais pour l’occasion revêtu ma tenue de pro gamer lol. (notez que la g36 une fois la crosse démontée et la garde main retiré ressemble véritablement à un pistolet bolter…)

bon dans le jeu je me retrouve avec une épée tronçonneuse et 1pistolet. Plus un petit pouvoir sympa permettant de motiver les troupes (+1 sur les jets de talents et de volonté et 2/3 autres choses).

 

  =>Knox (ben)

      le scout de l’équipe, toujours près à sniper ce qui bouge…

   lui il se retrouve donc avec pas mal de dextérité et ce qui va avec… avec ça pas mal de discrétion et d’aptitude pratique tel que le connaissance de la nature et le camouflage…

 

 

 

 

  =>de gauche à droite :

    zekiel (maxime) et cypher (olry), les 2 psykers du groupe, bref c’est sensé être des pros de l’intelligence et de la sagesse mais être des vrais fiottes… le seul problème c’est qu’ils ont eu de la chance, donc ils ont eu que des bonnes carac. Cypher par exemple a pas eu en dessous de 15 comme carac… par contre max a eu que des bons sauf un 6 qu’il a mis au charisme (bref il est moche et sent pas bon de la bouche… mais sinon il est bourrin).

 

=>Chiper (remy) alors pour le pseudo à la con et bien faut allé regardé dora l’exploratrice : « chipeur, arrete de chiper… » (comme quoi on en dit des conneries dans un jeu de rôle). Alors lui, comme son nom l’indique, est un roublard qui n’hésitera pas à vous faire les poches si vous vous approchés de lui. Donc discrétion, contrefaçon, déguisement, mensonge et cie… mais c’est aussi le pilote aussi bien véhicule de vaisseau. Faut plus le voir comme un han solo genre trafiquant magouilleur… (il a juste un nom à la con…)

 

 

 

=>Massue (élian alias massue aussi en fait).

    L’ogryn de la partie, ce rôle lui va comme un gant. Donc beaucoup de force et de constitution pour lui. Mais le charisme, l’intelligence et la dextérité c’est pas son truc, normal… en terme de jeu il m’est loyal jusqu’à la mort, comme tout bon ogryn. Repensez au diorama intitulé : bodyguard. Je l’ai intégré à la photo car il représente vraiment bien le perso :

 

 

 

=>Le maître de jeu (Nico) :

    mon ami nico, qui s’y connaît bien en jeu de rôle et qui a parfaitement rempli son rôle ce soir là, grâce à lui on a passé un super moment !

 

Le scenar :

 

Tout se passe sur armageddon, une cité ruche est assiégé depuis peu par des orks.

 Cette cité est situé au centre d’une zone rocheuse et est encerclé par 4 bunker principaux aux points cardinaux et 1 bunker auxiliaire entre chacun. La connexion et la ravitaillement entre les bunkers et la ville sont réalisés grâce à des passages sous-terrains. Voilà donc en gros la situation

on avant l’attaque :

 

 

dès le début de l’attaque ork le harcèlements des kult dla vitess’ portèrent leurs fruits et entraînèrent la débandade. Ne laissant debout pour le moment que le bunker sud-ouest et sud en état… cependant la ville continue de tenir mais les galeries ont été infesté d’orks et les affrontement récents ont entraîné l’éboulement de la ligne de ravitaillement du bunker sud ouest.

 

 

notre petite troupe est donc dans ce foutu bunker portant le doux nom de « bunker 37 » (petit clin d’œil à une BD récemment sortie qui s’appelle bunker).

Situation de départ

On s’est réfugié du côté de l’antenne médicale du bunker et l’entrée principale est aux mains des orks ainsi que le hall principal, bref nous sommes dans une cul de sac à la merci des orks, seules restent 20 gardes impériaux, 1 autocanon et 10 misérables obus d’autocanons, ainsi que mon équipe.

Rassurez vous on a tout à fait expliqué les raisons d’une telle équipe.

Il faut savoir qu’au sud de la cité ruche se trouve une zone de forêt tropicale. Suite à l’apparition des quelques orks dans le secteur le dirigeant local envoya une force d’extermination. Cependant les bureaucrates avaient très nettement sous estimé la menace, les orks les avaient pris à revers grâce aux kults dla vitess et les pressaient contre la foret où les attendaient de nombreux kommandos orks. La force d’extermination comportait un certain nombre de spécialistes des zones forestières et certains survécurent grâce à leur maîtrise du camouflage et de la dissimulation. S’est ainsi que knox, un des survivants s’était retrouvé dans le bunker 37. avec lui quelques gardes et également l’escouade de commandement de la force d’extermination s’en étaient sortis. L’évacuation était en cours lorsque l’effondrement du tunnel survenue, laissant là 25gardes et l’escouade de commandement… mais le commandant vint à succomber d’une balle de grofling alors qu’il tentait de sauver héroïquement un de ses hommes les plus fidèles. l’ogryn étant dévoué au plus haut gradé me rejoignit car j’étais désormais le plus haut gradé. Les 2 psykers assermentés qui accompagnaient le commandant me jurèrent fidélité. Quant à chipper on découvrit qu’il s’était retrouvé ici par punition, au départ il bossait bien au chaud en arrière, mais il commença à dérober des objets à la cantine et à faire diverses trafiques… en punition il fut envoyé au front. Cependant ses qualités en faisait un bon allié.

Sur les 25 gardes il n’en reste plus que 20 à cette heure et il va falloir trouver une solution au plus vite…

Les orks n’assaillent pas beaucoup, la plupart des orks sont issus des kult of speed et à cette heure ci ils sont plus occupés à voler et bidouiller tout ce qu’ils trouvent sur les véhicules restés à l’extérieur… l’emplacement de notre retranchement n’est pas en vue direct sur la sortie et seuls quelques orks s’y aventurent formant quelques raids. Pour être exact ils ne nous accordent que très peu d’intérêt par rapport à la machinerie et semblent préparés un départ, de toute évidence ils vont rejoindre le gros de la troupe pour une offensive sur la ville…

Voilà en gros un schéma de la situation, nous sommes derrière les sac de sable :

 

 petit édit: j'ai retrouvé le plan qu'on avait fait, il sera plus juste que celui que j'a ifait de mémoire, par contre il a vécu le pauvre:


 

La partie commence !!

  En tant que sergent je distribue immédiatement les ordres :

-cypher tu vas voir ce que tu peux faire en salle de communication.

 Zekiel tu vas me dire ce qu’il en est des éboulements, est-ce qu’on peut creuser ou faire quoi que ce soir ?

 Massue tu vas t’occuper de l’autocanon voir ce qu’il reste comme balles et son état.

 Chiper avec moi dans l’armurerie pour voir ce qu’on peut récupérer.

 Knox tu te prépares à allé en reco…

Après les fouilles on se retrouve avec 3 grenades, 2bidons de napalm et un chargeur de 10balles pour l’autocanon. Massue quant à lui nous assure que l’autocanon marche et qu’il reste une dizaine de balle dans le chargeur. Cypher échoue dans ses tentatives d’entrée en communications avec la cité. Zekiel termine en annonçant que les éboulements sont trop sérieux et qu’on ne peut rien entreprendre…

  J’ordonne alors à knox de foncer droit devant et d’allé se collé contre l’ambulance afin d’observer le hall principal et nous guider. Mais à peine est-il a mi-chemin qu’un ork le vide son chargeur de glinf dessus depuis le hall principal. Knox débute la partie sur une malchance vu que l’ork parvient à viser (ça arrive des fois) et l’envoi au tapis suite à une blessure à l’épaule.

 On fonce immédiatement le sauver, moi et massue nous collons contre le mure dont le coin donne sur les positions de l’ork tandis que cypher fonce accompagné de zekiel. Dès qu’il aperçoit l’ork il utilise ses pouvoirs psy pour éblouir l’ork. Moi et l ‘ogryn sortons de notre cachette et lui vidons nos chargeurs dessus, tuant l’ork net, tandis que cypher et zekiel traînent knox vers les sacs de sable. Chipeur démontre alors ses talents de médecins et soigne habilement son camarade…

Ayant ainsi bougé j’observe le hall et n’aperçoit aucun ork, apparemment il était seul. C’est alors que j’entend de nombreux cris et hurlements de fureurs, apparemment les coups de feu du ripper gun de massue les ont rendu furax et ils se préparent à nous rendre visite. J’établis alors un plan de bataille. On déverse un bidon de napalm sur les ¾ de la largeur du hall d’entrée.

 

Je mets 5 garde sur le côté près à mitrailler tout ork qui passerait et on se tient près à les soutenir à proximité de la flaque de napalm. Les autres retournent se planquer derrière les sacs de sables en soutient avec également l’autocanon.

C’est alors que 2 orks surgissent. Faisant appel à l’empereur je tire (comme une grosse *****) et je parviens juste à le faire chuter, un autre se pointe, mitraille, tue un garde et se fait décalquer violemment par nos autres tirs… voyant que l’autre s’apprête à se relever on décide d’enflammer le tout. Et sproutch un méchoui d’ork à l’impériale (c’est très bon accompagné d’un petit vin blanc). C’est à ce moment là qu’on a l’air con ! Je vous expliquer : vous avez vu apocalypse now ? ou tout autre film sur le Vietnam ? et bien sachez que le napalm ça fait pas mal de fumée, fumée qui est qualifiable de : « noire et puante ! ». Et devinez ce qui se passe quand on se retrouve comme des cons à allumez du napalm dans un bunker bien fermé ? si vous avez conclu qu’on est dans la mierda et bien vous avez tout juste.

 On devait donc sortir à tout prix. J’ordonne un mouvement de troupe vers l’ambulance. L’orgyn aide 2 gardes à transporter l’autocanon.

 Mais les orks ne nous laissent pas le temps de réfléchir, et apparemment ne prennent pas non plus le temps de réfléchir, vu que 3 d’entre eux cours à travers la flaque. Sur le coup on rigole bien, un d’eux par en fumée et les autres passent ! (bon là on est un peu plus dégoûtés déjà). Ce con mitraille, tue 2 gardes (plus que 17) et cette fois encore on le déchire avec nos salves de lazers. Ensuite notre ami zekiel observe l’ambulance et réussi à récupérer des bouts de taules pour faire une sorte de bouclier à l’autocanon. Knox lui observe la salle située derrière et nous informe qu’il y a juste des cadavres de gardes posés sur des lits… je m’empresse d’aller y faire un tour avec mon ami chiper pour procéder à des fouilles. Pendant ce temps massue part, accompagné de 2 gardes et de l’autocanon le tout protégé par les 2 petites plaques. De mon côté les fouilles me permettent de trouver un carton plein de petits masques en carton, ce qui devrait nous permettre de tenir un peu plus longtemps… sauf qu’entre temps les gardes qui portaient l’autocanon se sont violemment ramassés par terre (bah j’avais pas pris en compte que les gardes sont des fiottes…). Conclusion les bruits de taule ont attiré les orks et ceux si comprennent qu’ils peuvent passer sur la côté (ça c’est du vrai ork !). Et là fallait s’attendre à un gros paquet, à peine revenu dans le hall j’ordonne le lancé d’un grenade juste derrière le nuage de fumée tout en dispensant des petits masques à tout le monde. Knox sort de sa petite position de tir du côté de l’ambulance dégoupille la grenade avec ses dents et la lance de toutes ses forces dans ses satanés orks. Cependant la fumée nous empêche de voir ce qui se passe exactement ceci dit ça fait boom et on entend des cris de douleur et de morceau de viande heurtant les murs. Bon nicolas lui de son coté lance des dés pour voir ce qu’on tue, nous on comprend pas tout à faire à quoi ça correspond mais quand on lui demande combien on en a tué il nous dit : beaucoup trop pour que je puisse vous donner un chiffre exact…

 Ce magnifique fait d’arme nous permet alors de reprendre confiance, cette superbe grenade a certainement virée une bonne partie des orks. Dans ma tête ça fait tilt : c’est vraiment le moment propice à une « inspiration » (c’est un pouvoir qui permet de motiver tout le monde et de leur accorder des bonus divers). Hop je me tourne face aux troupes et j’entame un discours pour galvaniser mes hommes. Comme je l’ai dit on jouait RP à fond, donc j’ai vraiment fait le discours debout sur ma chaise c’était délirant… et là j’ai lancé la tête d’ork droit devant moi en criant « pour l’empereur ! pour le bunker 37 !!!! ». Là j’ai fait mon jet pour voir si mon « inspiration » avait marchée (ça aurait été con de la louper après tout ça). Je l’ai donc réussi, tellement bien qu’on s’est mis à courir frénétiquement droit devant, piétinant les corps et les morceaux d’orks. Apparemment on avait réussi à liquider toute la vague d’assaut et on pu atteindre la porte d’entrée principale. Après une brève observation : 2 trukk cramés, un de chaque côté de la porte. Sur la gauche un trukk avec 3 orks dont un avec gros flingue et sur la droite on ne pouvait distinguer qu’un morceau du trukk… plus rapide que l’éclair cypher éblouit l’ork avec gros flingue. Et j’ordonne à knox de s’en occuper accompagné de zekiel et de chiper. Celui ci tente de passer discrètement sur le côté du trukk pendant que knox mitraille. Cependant un ork arrive à la repérer mais avant qu’il aie le temps de prévenir ses camarades il se fait touché par knox et chutte… chiper arrive ainsi discrètement par derrière et tente d’assassiner l’ork qui est encore tout à fait en état de combattre. Et là il se rate lamentablement l’ork se retourne et lui enlève quelques points de vie mais rien de gravissime. Zekiel lance un missile psychique et parvient à tuer l’ork. L’autre se relève mais knox à le temps de refaire un shoot et l’abat net tandis que chiper met un terme à la vie de l’ork avec gros flingue alors qu’il recouvrait la vue… De mon côté j’avais foncé pour espérer abattre les « éventuels » orks. On tombe sur 3 orks éparpillés et 2 gretch sur la chemin… Massue passe devant et parvient à les écraser sans que cela nous ralentisse. Les trois orks finissent en bouillie suite à nos multiples salves durant notre courses ne nous laissant même pas le temps de les charger…

fin de cette première session, nettoyage de la place extérieure, apparement plus trop d'orks dans le coin. On se dirige désormais vers la ville.

second round dans la même soirée, session avec figos pour tester.

et voilà ça repart déjà, l'entrée se fait entre 2 grandes zones rocheuses, l'ogryn part sur la côté avec un l'autocanon et 2 gardes, sont déplacement est facilité car l'autocanon a été placé sur un chassis de lobba ork retrouvé au milieux des divers tas de feraille et retravaillé en vitesse. avec la force de massue pour le pousser tout était parfait. cette petite équipé s'introduit donc dans une petite percée à travers le rochers pour se positioner sur la gauche du mouvement général.

Oui, le gros des troupes passe parle centre en formation relachée pour éviter tout tir dévastateur dans le tas. Chypeur et know, qui se débrouillent bien en escalade passent sur la droite et tentent de faire du repérage d'ennemis.

Soudain ils aperçoivent un ork au premier étage de l'immeuble en face de leur point d'arrivée qui tente de mitrailler mais qui ne parvient qu'à descendre des taupes... Mais chyper et knox nous démontrent qu'apparement il n'y a pas que les orks qui tirent que des pieds en défonçant tous les montant de fenetre qu'ils trouvent sans égratigner l"ork.

Ni une ni deux je fonce accompagné de quelques Gardes impériaux et de cypher pour aller purger ce foutu immeuble.

Zekiel lui fonce avec 4 gi pour visiter les ruines sur la côté gauche, couvert par l'autocanon de massue en hauteur...

au passage il tombent sur 3 orks au balcon des ruines, l'autocanon en défonce un "cash" et les autres se font défoncer à coups de laser...

de l'autre côté ça galere, know et chyper se rapprochent et tentent de contourner le batiment tout en mitraillant l"ork à l'étage, toujours rien (et dire qu'il veut faire sniper plus tard knox... c'est pas gagné).

accompagnné des gi et de cypher je rentre en bas, on tombe sur 3 orks et la mellée s'engage. des coups fusent de partout abbattant 3 gardes au passages. Mais suitent à nos forces conjuguées nous vengeons nos alliés en renvoyant ses viles xenos en enfer...

massue rejoint le centre et donc le gros de la troupe en trainant l'autocanon et les 2 artilleurs (non ils les trainent eux). mais tandis que le groupe se réorganise et que knox et chyper contournent le batiment des cris retentissent, des orks s'attaques à zekiel du coté gauche, immédiatement un barrage de tir s'abbat sur eux, mais ceux ci ont le temps de descendre 2 gardes de plus avant de mourrir.

tout semble sécurisé, sauf que du bas du batiment sur la droite où on se regroupe on entend des bruits de parquet aux étages supérieurs...

On hésite un peu mais au moment où on compte prendre une décision un long cri de dureur rententit...

venu du bout de l'allé droit devant un nob s'avance en courant, furieux qu'on ai détruit ses boy'z...

la bebete est grosse, même trés grosse, on sort tous et on commence à mitrailler comme des fous. on lui en met le max, mais au final, il arrive au cac. moi et massue on charge direct. les gardes impériaux succombent tous un par un, nous lui en mettons plein la vu malgré tout. C'est alors qu'il se tourne vers moi et m'arrache la machoire (plus qu'un PV). Le maitre de jeu m'autorise à porter une utlime attaque avant de tomber dans les vaps. J'invoque slannesh (le dieux du 6, mais faut pas le dire à l'empereur hein). et là je fais un critique (bon j'ai parlé de dieux du 6 même si là ça se joue en D20, mais disons que le 6 ça symbole le score max quoi...). le maitre de jeu me demande de reconfirmer, et là je fais un autre 20. Il me dit: bon t'as vraiment trop de chance, donc je t'autorise à tenter de reconfirmer, si ça marche je te triple tes dégats. J'obtient un 5 et hop 27dégats dans la face de ce foutu verdatre, mais celui ne succombe toujours pas. Soudain ma vue se trouble, du sang me coule des les yeux et puis plus rien, la dernirèe chose visible est l'ogryn furieux qui s'acharne sur le nob...

...mon reveil est lent et difficil, je retrouve tout le monde autour de moi content de me revoir et fier de mon dernier coup héroïque. Je sursaute lorsque je crois voir le nob, mais c'est en fait massue qui s'est emparé de l'armure du nob et qui  s'est munie de son kikoup.

on me relate ce qu'il s'est passé, l'ogryn a casiment terminé le nob et knox lui a porté le coup de grace d'une balle entre les deux yeux.

l'équipe se repose, je me remet des mes blessures, et tout le monde se prépare désormais à repartir vers le point de raliment...


 

Bon là c’est l’heure de la pause et du passage niveau 2… le second round bientôt (si j’ai le temps et la motivation).

Commenter cet article

nicochon 01/02/2007 14:23

ouais bon résumé de la premiere partie j'espere que tu vas continuer parce que là la prochaine session elle va déchirer (vous allez avoir peur niark niark et peut etre mourir... reniark)  sinon normalement on lance que 4 d6 pour  les carac et on prend les 2 meilleurs mais les benefices sont mineurs je pense vu qu j'adapte la difficulté du scenar... pis c'est plus facile pour vous. du coup vous etes plus confiants ca fait bouger plus vite le scenar... bon ben a la prochaine   Nico