dame bretonienne

Publié le par neri

bon alors je vous préviens la dame bretonienne en question est en fait une banshee reconvertie, je peinds ça pour une commande alors j'ai pas choisi ça, perso je trouve que ça peut passer.... mais bon.

donc je vais vous montrer comment la peindre en 20minutes environ.


les couches de bases donc:

-bleached bone pour les tissus

-chaos black pour le haut

-red gore pour les "cheveux"

- boltgun metal pour la lame

-dark angel green pour le serpent

-elfe flesh pour la peau








donc la première étape c'est juste un lavis de bestial brown sur la robe et un premier éclaircissement au snot green sur le serpent:

dame2


ensuite:

-application d'un lavis de warlock purple sur la peau (vous pouvez y aller franchement...)

-retouche de la robe au bleached bone

-éclaircissement du noir au codex grey









étape4:

-ajout de fortress grey en petite quantité sur les éclaircissemen du noir

-éclaircissement de la robe au skull white

-éclaircissement du serpent au gobelin green

-retouche de la peau avec de l'elfe flesh puis du skull white dilué

-éclaircissement des "cheveux" au blood red











 











étape 5:
-dernières retouches de la robe au skull white et de même pour la peau.
-ajout des bracelet en or avec du burnished gold.

-dernier éclaircissement du serpent au scoprion green.

-soclage avec du flocage gravier noir et ajout d'herbe statique sans oublié peinture des contours en chaos black.

et voilà (cf le noir est brillant mais c'est parce qu'il n'était pas sec):



 

-dernières retouches de la robe au skull white et de même pour la peau.
-ajout des bracelet en or avec du burnished gold.

-dernier éclaircissement du serpent au scoprion green.

-soclage avec du flocage gravier noir et ajout d'herbe statique sans oublié peinture des contours en chaos black.

et voilà (cf le noir est brillant mais c'est parce qu'il n'était pas sec):


 pour finir ya plus qu'à lui trouver des hommes à envoyer au combat:

dame6

 le tout en 20 minutes...


Publié dans tuto peinture

Commenter cet article